Dispositifs de détection et de surveillance de punaises de lit

La recrudescence des punaises de lit a persisté depuis une vingtaine d’années. Pourtant, les Cimex lectularius avaient presque disparu entre 1960 et 2000. Faire usage d’un dispositif de détection et de télésurveillance permet de les éradiquer rapidement. L’usage de produits chimiques en est largement réduit.

Des dispositifs de détection poussés

Plusieurs facteurs ont sûrement favorisé le retour en masse des punaises de lit. Des chercheurs ont notamment cité la résistance aux insecticides, la diminution des produits pour lutter contre le nuisible ou encore la multiplication des commerces extérieurs.

Afin de détecter leur présence et mieux les éliminer, les chercheurs scientifiques ont inventé des pièges. Certains systèmes imitent les signaux de l’hôte : le dioxyde de carbone, les sécrétions de peau humaine, la chaleur corporelle. Les équipements les plus poussés associent ces signaux. Des moniteurs émettent des phéromones de sédimentation des punaises de lit.

Un système de télésurveillance efficient

L’entomologiste Dr Naylor s’est associé à un groupe basé à Russel en UK, pour développer un dispositif de surveillance à distance des Cimex lectularius. Un carton ondulé permet d’imiter le type d’abri apprécié par le nuisible. Un circuit électronique, spécialement conçu, détecte les punaises de lit qui se déplace dans les cannelures du carton. Les relevés sont transmis par WiFi. Un programme distingue les foyers d’insectes à partir de valeurs seuils. Un dispositif alerte alors directement sur un téléphone ou une tablette. Le procédé d’élimination peut débuter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page